Digital et médias sociaux : décryptage des tendances et stratégies
25 avr. 2007

Le Web est-il participatif et social ?

Par : Cédric Deniaud
Catégorie : Social Media
Mots-clés : , , , ,

C'est la grande question que l'on retrouve sur pas mal de blogs (ici, ici, ici ou ici)

J'abordais également le sujet dans deux précédents articles : Pourquoi le Web est-il devenu social ? et Le web est devenu social : les communautés

Tout est né de l'intervention de Bill Tancer de Hitwise lors de la conférence Web 2.0 qui s'est déroulée mi-avril. Cela fait suite, notamment, à l'intervention, il y a quelques mois, de Jacob Nielsen qui estimait que "In most online communities, 90% of users are lurkers who never contribute, 9% of users contribute a little, and 1% of users account for almost all the action".

Selon Hitwise, seulement 0.16% des visiteurs de YouTube viendraient y déposer des vidéos, et 0,2% des visiteurs de Flickr viendraient y déposer des photos. Il est certain que si on regarde ces chiffres, on peut effectivement douter du caractère participatif tant mis en avant dans le concept "Web 2.0". Malheureusement, je trouve que l'on résume trop rapidement ce qu'est la participation et ce qu'est le social.

  • Le terme "participatif" siginifie prendre part activement. Cela signifie effectivement que la seule consultation ne peut pas faire partie de la participation et c'est là l'une des principales différences entre le Web 1.0 et le Web 2.0 et je suis tout à fait d'accord sur ce point. Toutefois, il ne faut non plus résumer la participation au seul fait de participer directement à la création du contenu. La participation passe également par le vote, par le relai de l'information ... Alors oui ces actions ne rentrent pas à proprement parler dans le Web 2.0 mais plus globalement dans le Web Social.
  • Cette étude ne reflète que le comportement des Américains et est différent du comportement des internautes Français et ce pour des raisons culturelles. Les Américains sont gros consommateurs de média et en ont historiquement une consommation passive...

  • Les modes de participation changent avec l'arrivée des univers virtuels. Un exemple : Weblin permet aux internautes de créer leur avatar et de dialoguer avec les avatars des autres internautes lorsqu'ils surfent sur le même site. La participation ne passera alors peut être pas par le biais du site (commentaire, forum ..) mais directement par la communication entre les avatars des utilisateurs.

Conclusion :

OUI le Web 2.0 n'est pas aussi participatif que certains veulent le faire croire ou le vendre mais l'utilisation des réseaux sociaux, de wikis rentrera de plus en plus dans les habitudes d'usage des internautes comme cela l'a été pour l'e-mail ou la messagerie instantanée. N'oublions pas non plus que le Web 2.0 n'a jamais été utopique et ne se définit pas le "contenu fait par tout le monde" mais plutôt par la "possibilité de chacun d'apporter son propre contenu".

NON le participatif ne se résume pas au Web 2.0 puisque :

  • le Web 1.0, via les forums, le fait de suivre une opération à un ami (Send to a friend) incluaient déjà des modes de participation.
  • Les univers virtuels ou des outils comme Weblin sont également des outils participatifs ...
  • De nouveaux outils voient le jour et permettront de rentre la participation encore plus présente. Par exemple, Ebay a acquis dernièrement StumbleUpon qui est une barre d'outils qui permet à l'utilisateur de voter pour ou contre un site. Cette barre permet ainsi de découvrir de nombreux sites suggérés par les internautes.


Commentaires sur Le Web est-il participatif et social ?

Nouveau commentaire